Reconnaissance et autorité parentale : les différences expliquées

Reconnaissance et autorité parentale : les différences expliquées

Reconnaissance et autorité parentale sont deux termes souvent confondus. Par conséquent, nous expliquons ce qu'ils signifient et en quoi ils diffèrent.

Accusé de réception

La mère dont l'enfant est né est automatiquement le parent légal de l'enfant. Il en va de même pour le partenaire qui est le partenaire marié ou enregistré de la mère au jour de la naissance de l'enfant. Cette filiation légale est alors là « de plein droit ». En d'autres termes, vous n'avez rien à faire à ce sujet.

Une autre façon de devenir un parent légal est la reconnaissance. La reconnaissance signifie que vous assumez la paternité légale d'un enfant si vous êtes pas mariée ou en partenariat enregistré avec la mère. Tu fais pas doit être le parent biologique pour le faire. Un enfant ne peut être reconnu que s'il est vivant. Un enfant ne peut avoir que deux parents légaux. Vous ne pouvez reconnaître qu'un enfant qui n'a pas encore deux parents légaux.

Quand pouvez-vous reconnaître votre enfant ?

  • Reconnaître un enfant pendant la grossesse

C'est ce qu'on appelle la reconnaissance du fœtus à naître et se fait de préférence avant la 24e semaine afin que la reconnaissance soit déjà organisée en cas de naissance prématurée. Vous pouvez reconnaître l'enfant dans n'importe quelle commune des Pays-Bas. Si la mère (enceinte) ne vient pas avec vous, elle doit donner son consentement écrit pour la reconnaissance.

  • Reconnaissance de l'enfant lors de la déclaration de naissance

Vous pouvez reconnaître votre enfant si vous enregistrez la naissance. Vous déclarez la naissance dans la commune où l'enfant est né. Si la mère ne vous accompagne pas, elle doit donner son consentement écrit pour la reconnaissance. C'est aussi la forme de reconnaissance la plus courante.

  • Reconnaître l'enfant à une date ultérieure

Vous pouvez également reconnaître un enfant s'il est déjà plus âgé ou même un adulte. Cela peut être fait dans n'importe quelle commune des Pays-Bas. A partir de 12 ans, il faut le consentement écrit de l'enfant et de la mère. Après 16 ans, seul le consentement de l'enfant est requis.

Dans tous les cas ci-dessus, l'officier de l'état civil établit un acte de reconnaissance. Ceci est gratuit. Si vous souhaitez obtenir une copie de l'acte de reconnaissance, des frais s'appliquent. La commune peut vous renseigner à ce sujet.

Autorité parentale

La loi stipule que toute personne mineure est sous l'autorité parentale. L'autorité parentale comprend le devoir et le droit d'un parent d'élever et de prendre soin de son enfant mineur. Cela concerne le bien-être physique, la sécurité et le développement de l'enfant mineur.

Êtes-vous marié ou en partenariat enregistré ? Si tel est le cas, vous obtiendrez également automatiquement l'autorité parentale sur votre enfant lors de la reconnaissance.

Si la reconnaissance a lieu hors mariage ou partenariat enregistré, vous n'êtes pas encore titulaire de l'autorité parentale et n'êtes pas encore le représentant légal de votre enfant. Dans ce cas, seule la mère aura un contrôle parental automatique. Souhaitez-vous toujours la garde partagée ? Ensuite, vous devez demander au tribunal la garde partagée. En tant que parent, une condition pour cela est que vous ayez déjà reconnu l'enfant. Ce n'est que lorsque vous détenez l'autorité parentale que vous pouvez prendre des décisions concernant l'éducation et les soins de votre enfant. En effet, un parent légal avec contrôle parental :

  • peut prendre des décisions clés concernant « la personne du mineur »

Cela pourrait inclure des choix médicaux pour l'enfant ou la décision de l'enfant sur l'endroit où l'enfant vit.

  • a la garde des biens de l'enfant

Cela signifie, entre autres, que le parent gardien doit administrer les biens du mineur en bon administrateur et que ce parent est responsable des dommages résultant de cette mauvaise administration.

  • Est le représentant légal de l'enfant

Cela implique que le parent ayant la garde peut inscrire l'enfant dans une école ou une association (sportive), demander un passeport et agir au nom de l'enfant dans les procédures judiciaires.

Nouvelle facture

Le mardi 22 mars 2022, le Sénat a approuvé le projet de loi permettant aux partenaires non mariés d'avoir également la garde légale conjointe dès la reconnaissance de leur enfant. Les initiateurs de ce projet de loi estiment que la législation actuelle ne reflète plus adéquatement les besoins d'une société en mutation, où diverses formes de cohabitation sont devenues de plus en plus courantes. Les partenaires non mariés et non enregistrés seront automatiquement chargés de la garde conjointe lors de la reconnaissance de l'enfant lors de l'entrée en vigueur de cette loi. Dans le cadre de la nouvelle loi, l'organisation du contrôle parental par le biais des tribunaux ne sera plus nécessaire si vous n'êtes pas marié ou en partenariat enregistré. L'autorité parentale s'applique automatiquement lorsque vous, en tant que partenaire de la mère, reconnaissez l'enfant à la commune.

Vous avez des questions suite à cet article ? Si oui, merci de prendre contact avec notre avocats en droit de la famille sans obligation.

Paramètres de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation de notre site Web. Si vous utilisez nos Services via un navigateur, vous pouvez restreindre, bloquer ou supprimer les cookies au moyen des paramètres de votre navigateur Web. Nous utilisons également du contenu et des scripts de tiers pouvant utiliser des technologies de suivi. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour autoriser ces tiers. Pour des informations complètes sur les cookies que nous utilisons, les données que nous collectons et la façon dont nous les traitons, veuillez consulter notre site web. Politique de confidentialité
Law & More B.V.