Responsabilité des actionnaires aux Pays-Bas

La responsabilité des administrateurs d'une entreprise aux Pays-Bas est toujours un sujet très discuté. On parle beaucoup moins de la responsabilité des actionnaires. Néanmoins, il arrive que les actionnaires puissent être tenus responsables de leurs actions au sein d'une entreprise conformément au droit néerlandais. Lorsqu'un actionnaire peut être tenu responsable de ses actes, cela concerne la responsabilité personnelle, qui peut avoir des conséquences majeures sur la vie personnelle d'un actionnaire. Il est donc important d'être conscient des risques en matière de responsabilité des actionnaires. Les différentes situations dans lesquelles la responsabilité des actionnaires aux Pays-Bas peut survenir seront discutées dans cet article.

1. Obligations des actionnaires

Un actionnaire détient les actions d'une personne morale. Selon le Code civil néerlandais, une entité juridique équivaut à une personne physique en matière de droits de propriété. Cela signifie qu'une entité juridique peut avoir les mêmes droits et obligations qu'une personne physique et peut donc exécuter des actions en justice, telles que l'obtention de biens, la conclusion d'un contrat ou le dépôt d'une action en justice. Puisqu'une entité juridique n'existe que sur papier, l'entité juridique doit être représentée par une personne physique, le ou les administrateurs. Bien que l'entité juridique soit en principe responsable de tout dommage découlant de ses actions, les administrateurs peuvent également, dans certains cas, être tenus pour responsables sur la base de la responsabilité des administrateurs. Cependant, cela soulève la question de savoir si un actionnaire peut être tenu responsable de ses actes à l'égard de la personne morale. Afin de déterminer la responsabilité des actionnaires, les obligations des actionnaires doivent être établies. On peut distinguer trois types d'obligations spécifiques pour les actionnaires: les obligations légales, les obligations qui découlent des statuts et les obligations qui découlent du pacte d'actionnaires.

Responsabilité des actionnaires

1.1 Obligations des actionnaires découlant de la loi

Selon le Code civil néerlandais, les actionnaires ont une obligation importante: l'obligation de payer à la société les actions qu'ils acquièrent. Cette obligation découle de l'article 2: 191 du Code civil néerlandais et est la seule obligation explicite pour les actionnaires qui découle de la loi. Cependant, selon l'article 2: 191 du Code civil néerlandais, il est possible de stipuler dans les statuts que les actions ne doivent pas être entièrement payées immédiatement:

Lors de la souscription d'une action, son montant nominal doit être payé à la société. Il est possible de stipuler que le montant nominal, ou une partie du montant nominal, ne doit être payé qu'après un certain temps ou après que l'entreprise a demandé le paiement. 

Cependant, si une telle stipulation est incorporée dans les statuts, il existe une disposition qui protège les tiers en cas de faillite. Si la société fait faillite et que les actions ne sont pas entièrement payées par les actionnaires, soit en raison d'une stipulation dans les statuts de coïncidence, le curateur désigné est obligé d'exiger le paiement intégral de toutes les actions par les actionnaires. Cela découle de l'article 2: 193 du Code civil néerlandais:

Le curateur d'une société est habilité à appeler et à percevoir tous les paiements obligatoires dus non encore effectués au titre des actions. Ce pouvoir existe indépendamment de ce qui est spécifié à cet égard dans les statuts ou est stipulé conformément à l'article 2: 191 du Code civil néerlandais.

L'obligation légale pour les actionnaires de payer intégralement les actions dont ils ont besoin implique que les actionnaires ne sont en principe responsables que du montant des actions qu'ils ont prises. Ils ne peuvent être tenus responsables des actes de la société. Cela découle également de l'article 2:64 du Code civil néerlandais et de l'article 2: 175 du Code civil néerlandais:

Un actionnaire n'est pas personnellement responsable de ce qui est accompli au nom de la société et il n'est pas obligé de contribuer aux pertes de la société pour plus que ce qu'il a payé ou doit encore payer sur ses actions.

1.2 Obligations des actionnaires découlant des statuts

Comme expliqué ci-dessus, les actionnaires n'ont qu'une seule obligation légale explicite: payer leurs actions. Cependant, outre cette obligation légale, des obligations pour les actionnaires peuvent également être stipulées dans les statuts. Ceci est conforme à l'article 2: 192, paragraphe 1 du Code civil néerlandais:

Les statuts peuvent, en ce qui concerne toutes les actions ou les actions d'un certain type:

  1. préciser que certaines obligations, à exécuter vis-à-vis de la société, vis-à-vis de tiers ou entre actionnaires, sont attachées à l'actionnariat;
  2. associer des exigences à l'actionnariat;
  3. déterminer qu'un actionnaire, dans les situations spécifiées dans les statuts, est obligé de transférer ses actions ou une partie de celles-ci ou de faire une offre pour un tel transfert d'actions.

Selon cet article, les statuts peuvent stipuler qu'un actionnaire peut être tenu personnellement responsable des dettes de la société. De plus, des conditions de financement de l'entreprise peuvent être stipulées. Ces dispositions étendent la responsabilité des actionnaires. Cependant, de telles dispositions ne peuvent être stipulées contre la volonté des actionnaires. Ils ne peuvent être stipulés que lorsque les actionnaires acceptent les dispositions. Cela découle de l'article 2: 192, paragraphe 1 du Code civil néerlandais:

Une obligation ou exigence visée à la phrase précédente sous a), b) ou c) ne peut pas être imposée à l'actionnaire contre son gré, pas même sous une condition ou un délai.

Afin de stipuler des obligations supplémentaires pour les actionnaires dans les statuts, une résolution des actionnaires doit être prise par l'Assemblée générale des actionnaires. Si un actionnaire vote contre la stipulation d'obligations ou d'exigences supplémentaires pour les actionnaires dans les statuts, il ne peut être tenu responsable de ces obligations ou exigences.

1.3 Obligations des actionnaires découlant du pacte d'actionnaires

Les actionnaires ont la possibilité de rédiger un pacte d'actionnaires. Un pacte d'actionnaires est conclu entre les actionnaires et contient des droits et obligations supplémentaires pour les actionnaires. Le pacte d'actionnaires ne s'applique qu'aux actionnaires, il n'affecte pas les tiers. Si un actionnaire ne respecte pas le pacte d'actionnaires, il pourra être tenu responsable des dommages résultant de ce non-respect. Cette responsabilité sera basée sur le non-respect d'un accord, qui découle de l'article 6:74 du Code civil néerlandais. Toutefois, s'il existe un actionnaire unique qui détient la totalité des actions d'une société, il n'est bien entendu pas nécessaire d'établir un pacte d'actionnaires.

2. Responsabilité pour actions illégales

Outre ces obligations spécifiques pour les actionnaires, la responsabilité à l'égard des actions illégales doit également être prise en compte lors de la détermination de la responsabilité des actionnaires. Chacun est obligé d'agir conformément à la loi. Lorsqu'une personne agit illégalement, sa responsabilité peut être engagée en vertu de l'article 6: 162 du Code civil néerlandais. Un actionnaire a l'obligation d'agir légalement envers les créanciers, les investisseurs, les fournisseurs et les autres tiers. Si un actionnaire agit illégalement, il peut être tenu responsable de cette action. Lorsqu'un actionnaire agit de telle manière qu'une accusation grave puisse être portée contre lui, un acte illégal peut être accepté. Un exemple d'une action illégale d'un actionnaire peut être le décaissement de bénéfices alors qu'il est évident que l'entreprise ne peut plus payer les créanciers après ce paiement.

En outre, une action illégale des actionnaires peut parfois découler de la vente d'actions à des tiers. Il est prévu qu'un actionnaire ouvre, dans une certaine mesure, une enquête sur la personne ou la société à laquelle il souhaite vendre ses actions. Si une telle enquête révèle que la société dont l'actionnaire détient les actions ne sera probablement pas en mesure de s'acquitter de ses obligations après le transfert des actions, l'actionnaire devrait tenir compte des intérêts des créanciers. Cela implique qu'un actionnaire peut dans certaines circonstances être tenu personnellement responsable lorsqu'il transfère ses actions à un tiers et que ce transfert a pour conséquence que la société n'est pas en mesure de payer ses créanciers.

3. Responsabilité des décideurs

Enfin, la responsabilité des actionnaires peut survenir lorsqu'un actionnaire agit en tant que décideur. En principe, les administrateurs ont pour mission de conduire le cours normal des événements au sein de l'entreprise. Ce n'est pas une tâche des actionnaires. Cependant, les actionnaires ont la possibilité de donner des instructions aux administrateurs. Cette possibilité doit être incluse dans les statuts. Selon l'article 2: 239, paragraphe 4 du Code civil néerlandais, les administrateurs doivent suivre les instructions des actionnaires, sauf si ces instructions sont contraires aux intérêts de la société:

Les statuts peuvent prévoir que le conseil d'administration doit agir conformément aux instructions d'un autre organe de la société. Le conseil d'administration est obligé de suivre les instructions à moins qu'elles ne soient en conflit avec les intérêts de la société ou de l'entreprise qui lui est liée.

Cependant, il est très important que les actionnaires ne donnent que des instructions générales. Les actionnaires ne peuvent pas donner d'instructions sur des sujets ou actions spécifiques. Par exemple, un actionnaire ne peut pas donner à un administrateur l'instruction de licencier un employé. Les actionnaires ne peuvent pas assumer le rôle d'administrateur. Si les actionnaires agissent en tant qu'administrateurs et conduisent le cours normal des événements de la société, ils sont classés en tant que décideurs et seront traités comme des administrateurs. Cela signifie qu'ils peuvent être tenus responsables des dommages découlant de la politique menée. Par conséquent, ils peuvent être tenus responsables sur la base de la responsabilité des administrateurs si l'entreprise fait faillite. Cela découle de l'article 2: 138, paragraphe 7 du Code civil néerlandais et de l'article 2: 248, paragraphe 7 du Code civil néerlandais:

Aux fins du présent article, une personne qui a effectivement déterminé ou codéterminé la politique de la société comme s'il était administrateur est assimilée à un administrateur.

L'article 2: 216, paragraphe 4 du Code civil néerlandais stipule également qu'une personne qui a déterminé ou codéterminé la politique de l'entreprise est assimilée à un administrateur et peut donc être tenue pour responsable sur la base de la responsabilité des administrateurs.

4. Conclusion

En principe, une entreprise est responsable des dommages résultant de ses actions. Dans certaines circonstances, les administrateurs peuvent également être tenus responsables. Cependant, il est important de garder à l'esprit que les actionnaires d'une société peuvent également être tenus responsables des dommages dans certaines situations. Un actionnaire ne peut mener toutes sortes d'actions sans impunité. Bien que cela puisse sembler logique, dans la pratique, peu d'attention est accordée à la responsabilité des actionnaires. Les actionnaires ont des obligations qui découlent de la loi, des statuts et du pacte d'actionnaires. Lorsque les actionnaires ne respectent pas ces obligations, ils peuvent être tenus responsables des dommages en résultant.

De plus, les actionnaires, comme toute autre personne, doivent agir conformément à la loi. Une action illégale peut entraîner la responsabilité de l'actionnaire. Enfin, un actionnaire doit agir en tant qu'actionnaire et non en tant qu'administrateur. Lorsqu'un actionnaire commence à mener le cours normal des événements au sein de l'entreprise, il sera assimilé à un administrateur. Dans ce cas, la responsabilité des administrateurs peut également s'appliquer aux actionnaires. Il serait judicieux pour les actionnaires de garder ces risques à l'esprit, pour éviter la responsabilité des actionnaires.

Contact

Si vous avez des questions ou des commentaires après avoir lu cet article, n'hésitez pas à contacter mr. Maxim Hodak, avocat au Law & More via maxim.hodak@lawandmore.nl, ou mr. Tom Meevis, avocat chez Law & More via tom.meevis@lawandmore.nl, ou appelez le +31 (0) 40-3690680.

ECLI: NL: HR: 1955: AG2033 (Forumbank).

ECLI: NL: HR: 2015: 522 (Hollandse Glascentrale Beheer BV).

Partager