Google a condamné l'UE à une amende record de 2,42 milliards d'euros. Ce n'est que le début, deux autres sanctions pourraient être imposées

Selon la décision de la Commission européenne, Google doit payer une amende de 2,42 milliards d'euros pour avoir enfreint la loi antitrust.

La Commission européenne indique que Google a favorisé ses propres produits Google Shopping dans les résultats du moteur de recherche Google au détriment d'autres fournisseurs de biens. Les liens vers les produits Google Shopping étaient et sont en haut de la page des résultats de recherche, tandis que les positions des services concurrents telles que déterminées par les algorithmes de recherche de Google n'apparaissent que sur les positions inférieures.

Dans les 90 jours, Google devra modifier son système de classement d'algorithme de recherche. Dans le cas contraire, une pénalité pouvant aller jusqu'à 5% de la vente mondiale moyenne quotidienne d'Alphabet, la société mère de Google.

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a déclaré que ce que Google avait fait était illégal en vertu des règles antitrust de l'UE. Avec cette décision, un précédent a été établi pour les futures enquêtes.

La Commission européenne enquête sur deux autres cas dans lesquels Google aurait abusé des règles de concurrence sur le marché libre: le système d'exploitation Android et AdSense.

En savoir plus: https://rechtennieuws.nl/54679/commissie-legt-google-geldboete-op-242-miljard-eur-misbruik-machtspositie-als-zoekmachine-eigen-prijsvergelijkingsdienst-illegaal-bevoordelen/

Partager